La massothérapie adaptée : pour rendre plus acceptable la douleur

L’arthrite a frappé ma famille il y a maintenant trois ans. À 33 ans, en plein au cœur de ma vie active, tant sur le plan personnel, familial que professionnel, le diagnostic de spondylarthrite

psoriasique est tombé sans préavis, comme un coup de masse en plein cœur. Rien n’allait plus jamais être pareil désormais.


Vivre avec un type d’arthrite comme le mien n’est pas de tout repos. Mon arthrite peut créer de l’inflammation douloureuse à n’importe quelle articulation du corps, entraînant de la raideur avec une diminution plus ou moins grande de sa fonction, touchant dans mon cas la colonne vertébrale, les tendons et les ligaments. Elle cause donc des synovites, des tendinites et des ténosynovites un peu partout.


Malgré les connaissances médicales issues de ma formation professionnelle en tant que médecin spécialiste, je ne pouvais deviner ni prévoir l’ampleur des implications physiques, émotionnelles, organisationnelles, familiales, professionnelles, et autres, qui m’attendaient

lorsque j’ai eu mon diagnostic, deux jours avant mes 34 ans, le 8 juin 2016. Oui, comme vous pouvez le constater, une date comme celle-là reste gravée dans notre mémoire.


Se succédèrent alors de multiples essais thérapeutiques de médicaments de diverses classes, avec leurs lots d’effets secondaires, bien sûr. Comme ma maladie progressait rapidement et que de plus en plus d’articulations se trouvaient atteintes par l’inflammation, aucune médication ne parvenait à m’apporter un peu de répit, quel qu’il soit. Une prise en charge à la clinique de la douleur s’imposait. La maladie ne pouvant être contrôlée et évoluant sans cesse, la douleur s’était fait un nid douillet dans mon corps, qui la vivait maintenant quotidiennement, à chaque heure, à chaque minute, à chaque seconde.



À l’automne 2018, j’ai découvert la Société de l’arthrite et tout ce qu’elle offre aux patients et leur famille. Grâce à celle-ci, et surtout au groupe Aide Entraide regroupant des gens fantastiques affiliés à cette Société, j’ai fait la connaissance d’une thérapeute extraordinaire spécialement formée pour aider les gens dans des conditions comme la mienne, des patients aux prises avec de fortes douleurs chroniques : Mme Christine Michaud. Cette massothérapeute spécialisée fait désormais partie intégrante de l’équipe multidisciplinaire qui m’entoure.


Au fil des rencontres, Mme Michaud a réappris à mon cerveau à distinguer les vrais influx de douleur et à ne pas interpréter comme douloureuses des sensations qui ne le sont pas. Elle m’a montré plusieurs techniques d’automassage à mettre en pratique dans mon quotidien lors des moments d’augmentation de douleur. Elle a su créer un lien thérapeutique avec moi, témoignant de ses nombreuses connaissances et habiletés, de toute son expertise. Elle

devine toujours quand c’est une moins bonne journée et où j’ai le plus de douleur, simplement en m’observant. Si, lors d’une rencontre, une technique ne peut être utilisée ou ne fonctionne pas, elle a toujours une variante à proposer. On y arrive chaque fois !


Contrairement aux autres thérapies manuelles disponibles, la massothérapie centrée sur la douleur chronique a une place dans la phase subaiguë de l’évolution de la maladie, et non pas seulement quand l’inflammation est passée ou quasiment inexistante. Ces techniques aident à atténuer la douleur en ciblant des zones non douloureuses, alors elles se pratiquent et soulagent même, et surtout, quand ça va moins bien.


Grosso modo, la massothérapie spécialisée m’apporte de multiples bénéfices, dont un sentiment de bien-être général et de détente globale. Elle atténue et rend plus acceptable l’intensité des douleurs, et ce, après chacune des séances. Évidemment, cela a un impact positif sur les autres aspects de ma vie. Me sentant un peu mieux, je suis plus patiente et plus disponible pour mes proches, je suis de meilleure humeur. Grâce aux techniques d’automassage, j’ai appris à mieux gérer ma douleur et à reprendre un certain contrôle sur celle-ci, ce qui me remplit de bonheur.


Personne ne peut me redonner ma vie d’avant ni ma pleine capacité pour exercer mon métier comme je le voudrais ou encore faire toutes les activités que je désire avec mon conjoint et mes enfants… Personne ne peut prendre une partie de ma douleur sur ses épaules afin de m’accorder un répit... Mme Michaud, grâce à son expertise de massothérapeute spécialisée et à ses bons soins, a su soulager mon corps et mon cœur, et m’outiller pour me rendre autonome dans la gestion de mes pics de douleur. Tout ceci a contribué à briser l’isolement social duquel je m’approchais petit à petit, à me réactiver. Bref, à m’adapter à ma nouvelle vie, à ma nouvelle réalité. C’est un pas immense dans ma condition qu’on a franchi ensemble et qui fait toute la différence dans mon quotidien ! Mille

mercis à Mme Michaud et à la Fondation, qui a rendu ces séances de traitement possibles !


— Laurie Bérubé, bénéficiaire en douleur chronique, mai 2019


Tiré du rapport d'activités 2018-2019

Rapport 2018-2019_Fondationƒ_LR
.pdf
Download PDF • 8.80MB


fondation de la massotherapie

La Fondation de la massothérapie a été fondée en 2010 et sa mission consiste à contribuer à la santé et à la qualité de vie des personnes vivant avec un cancer, de la douleur chronique ou trouble de santé mentale.

Courriel : info@fondationfm.ca

Tél : 514 597-0505 ou 1 800 363-9609

Adresse : 4428 boul. St-Laurent #400, Montréal, Qc, H2W 1Z5

© 2020 Fondation de la Massothérapie |